Commercial

Musée du Harcèlement de Rue


Etude de cas
1
2
“La Ville de Lausanne a collaboré avec messieurs.ch dans le cadre de la campagne de sensibilisation contre le harcèlement de rue intitulée « MdHR : ouverture au plus vite. ». Yann Marguet et messieurs.ch ont su saisir toute la complexité de la problématique du harcèlement de rue et faire preuve de créativité pour nous permettre de sensibiliser la population sur ce thème délicat. Avec le concept original qu’ils nous ont proposé, ils ont brillamment relevé le défi de susciter la réflexion sur ce thème tout en étant accessible, didactique, positif et drôle à la fois, ce qui a séduit la Ville et ses partenaires. Messieurs.ch a su mener à bien ce projet pionnier dans l’écoute des besoins et contraintes de la Ville et de ses partenaires pour lancer une campagne généraliste sur ce thème. Ils ont produit des visuels cohérents, complémentaires et esthétiquement remarquables que nous pourrons utiliser dans la suite de nos actions de sensibilisation sur le harcèlement de rue. Nous sommes très satisfaits de cette collaboration très fructueuse.”
Pierre-Antoine Hildbrand

Conseiller Municipal de la Ville de Lausanne en charge de la Direction de la sécurité et de l’économie

Aux prémices de l'aventure

Nous avons recruté l’équipe en misant sur le volontariat. Tous ceux qui ressentaient une vraie connexion avec le sujet étaient directement embarqués. Puis la session de brainstorming a commencé, en collaboration étroite avec Yann Marguet, afin de trouver le bon angle de communication ainsi que le concept. Les sujets délicats comme celui-ci doivent être traités avec beaucoup de soin et de réflexion. ça nous a pris du temps, mais lorsque nous avons réalisé que le harcèlement de rue devrait en fait appartenir au passé, nous avons su que nous tenions là une idée qui avait du potentiel.

Captiver l'audience

Ce n’est vraiment pas notre style de faire la leçon. Raconter des histoires qui touchent et font réfléchir a bien plus d’impact selon nous. Ce que nous voulons, c’est suggérer des idées aux gens, leur ouvrir l’esprit. L’imagination est un bien meilleur moteur que les discours moralisateurs.
Des affiches animées sont diffusées dans chaque arrêt de métro Lausannois
Une petite partie de l'équipe
Le stress monte
Chercher des lieux de tournages peut s'avérer décevant
prev
next
1
2
3
4

Aperçu de l'équipe

Nathan
Directeur créatif
La ville de Lausanne nous a donné beaucoup de temps pour conceptualiser le projet. C’était un grand changement de rythme pour nous mais c’est tellement agréable de pouvoir travailler avec un délai plus confortable. Quand Cyril a trouvé cette idée géniale après 4 longues sessions de brainstorming, on s’est tous dit « mais bien sûr ! » C’était évident. Prendre le temps c’est un investissement gagnant, l’exemple est là, ça en vaut toujours la peine.
Nathan
Directeur créatif
Cyril
Réalisateur
Yann Marguet nous a approché peu après que la ville de Lausanne lui ait demandé s’il pouvait traiter du sujet sur le même ton que sa fameuse chronique: « les orties »: avec humour mais également honnêteté et considération. Nous avons directement accepté mais avec l’envie de pousser l’idée plus loin, et de ne pas s’arrêter à une simple déclinaison d’un format déjà existant. Après plusieurs heures de réflexion, l’évidence s’est imposée à nous: nous devions créer un musée dans un monde utopique où le harcèlement de rue ne serait plus qu’un lointain souvenir. Ce lieu dans un futur imaginaire est vite devenu pour nous un terrain de jeu incroyable, dans lequel nous pouvions montrer du doigt l’absurdité du harcèlement de rue, tout en gardant un certain humour et un peu de second degré mais sans pour autant sembler moralisateurs.
Cyril
Réalisateur

Une histoire dans une campagne

Des poster, des flyers, un site web et un film. Chaque support dévoile une part de l’histoire. Le poster annonce l’ouverture prochaine du musée. Les flyers sont des invitations à ce vernissage. Le film EST le musée, mettant en scène les comportements inacceptables « du passé ». Le site web entoure le musée, et propose tous les outils de la campagne, son intention et les solutions pour lutter contre le harcèlement de rue.

Crédits

Client - Ville de Lausanne
Ecriture - Yann Marguet
Réalisation - Messieurs.ch
Caméra - David Baumann
Electro - Claudio Artieda
Stylisme - Marie Romanens
Make-up - Elisabetch Péclard
Plus de publicités que nous avons faites?
Ou peut-être de découvrir en détail le projet interactif ci-dessous?
Découvrir
Voir tous les projets
Ou peut-être de découvrir en détail le projet interactif ci-dessous?
Aperçu du projet - Terre des hommes
Les enfants de Korogocho

Vous avez besoin d'informations ? Un projet à nous présenter ?

Valentine, notre chargée de production préférée adorerait.