Reportage

Les enfants de Korogocho


“Partir dans une région aussi difficile que Korogocho (Kenya) n'est pas donné à tout le monde. Encore moins quand on a des caméras avec soi et qu'on travaille jour et nuit dans une des banlieues les plus dangereuses de Nairobi. Messieurs.ch ont su toutefois garder leur sang froid et travailler avec professionnalisme dès le départ pour ce mandat avec Terre des hommes. Ils ont travaillé étroitement avec le siège, la délégation et les communautés sur place dans le plus grand des respects. Leur sensibilité, pro-activité et créativité nous ont permis d'avoir des films de nos activités dont nous sommes très fier. Nous avions besoins de films qui fassent ressortir de l'émotion, mais qui soient également explicatifs et l'objectif a été largement atteint. Nous sommes heureux d'avoir pu compter sur eux sur plusieurs projets déjà et leur engagement pour notre cause est grandement apprécié.”
Joakim Löb

Chargé de développements multimédia

Aux prémices de l'aventure

Après avoir collaboré à plusieurs reprises avec Terres des hommes sur des documentaires réalisés au Soudan du Sud, au Liban et en Jordanie, le nouvel objectif était de documenter leurs activités liés à la protection de l’enfance dans l’un des plus grands bidonvilles de la capital Kenyan. Nous étions très inspiré par ce nouveau défi malgré les nombreux risques présents dans ce contexte si particulier. Nous avons rapidement pris connaissance des différents projets entrepris par Terre des hommes puis nous avons débuté la scénarisation tout en préparant nos interviews; des questions minutieusement préparées pour chaque intervenant, bénéficiaire et collaborateur Terre des hommes. Il nous fallait également être parfaitement préparé techniquement avec du matériel léger, solide et mobile pour être capable de filmer dans les situations les plus difficiles. Nous pouvons difficilement se dire prêt pour ce genre de voyage, la réalité du terrain nous ratrappe rapidement, dans tout les cas nous étions mis dans les meilleures conditions possibles.

Captiver l'audience

La simple mais dure réalité que l’on peut capturer absolument partout dans des contextes aussi difficile suffit en elle-même à émouvoir une audience peu avertie. Aucun artifice n’est nécessaire lorsque le sujet est déjà grave. Le véritable challenge dans ces situations est justement de cibler et capturer spontanément tout ce qui peut illustrer les enjeux, les besoins ou les raisons de la problématique que nous documentons. Il faut constamment être attentif à chaque mot de chaque interview, chaque situation de chaque individus, ouvrir des discussions parfois difficile à ouvrir tout en respectant l’individu qui détient les histoires que nous voulons mettre en avant.
Les toits de Korogocho
Souriez !
Futur caméraman ?
Capturer des histoires uniques
Les conditions les plus difficiles dans lesquelles nous avons eu à filmer
prev
next
1
2
3
4
5

Aperçu de l'équipe

Gabriel
Directeur de production
Two inspiring weeks of shooting became a real personal and professional life-changing lesson.
Although it was one of the most challenging environments we ever worked in, it was an enormous opportunity given to us by Terre des hommes...because we love capturing stories. We constantly needed to step back and stay focused on our work while the children told us their stories, otherwise we would have broken down emotionally just listening to them. Also, filming when it is 40 degrees out was a real physical challenge that we had to overcome; nothing like the Swiss working conditions we’re used to.
Gabriel
Directeur de production

Zoom sur le storytelling

Even with a well prepared storyline and scenario, the hard part starts once the trip is over. Two weeks of filming interviews and b-roll shots by two inspired cameramen means one heck of a lot of images to sort out. In Kenya we made daily selections of the best images and interviews. Back at the office, we wrote dozens of post-its summarising each one. This gave us a clear overview of our content and the story started taking shape. Over 1’200 shots and hours of interviews were brought together into a 13 minute documentary.

Crédits

Client - Terre des hommes
Réalisation - Messieurs.ch
Caméra - Messieurs.ch, Valentin Dubach

Vous avez besoin d'informations ? Un projet à nous présenter ?

Mayne, notre chargée de production préférée adorerait.